Fragrance


­

­

Si de la fleur , mon regard ,
Les faveurs , tu accueilles ,
Ma main , ne cueilles pas sa vie ,
N’endeuilles pas ses soeurs .

­

De l’ornement du chèvrefeuille ,
Laisses , mon être , la flatteuse effusion ,
De mon coeur , franchir le seuil .

­

Et dans ce vase palpitant ,
Encenses , mon âme ,
La généreuse efflorescence ,
Pour l’ivresse de mes sens .

­

 

Isadova

­

·

 

André Brouillet - Chèvrefeuille sauvage

·

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s